Le CHESLIN d’Ortho

Le camp gallo-romain du CHESLIN d’Ortho

SITUATION :  situé en dehors du village d’Herlinval, surplombant l’Ourthe, le Cheslin est ce qu’il reste d’un camp retranché du Bas-Empire  de l’époque  gallo-romaine des IIIème et IVème siècles après J.C, qui servit principalement de refuge aux habitants lors des guerres tribales et  des invasions.Son étendue est relativement restreinte .

CARACTERISTIQUES : des fouilles archéologiques des années cinquante, ont permis de mettre à jour de nombreux vestiges, tels que les réservoirs d’eau, les murs d’enceintes et tours de guets, ainsi que l’emplacement d’une ancienne meule.

On peut également observer, taillés dans le sol rocheux,  plusieurs petits trous qui devaient servir d’ancrage aux mâts de soutènement des huttes de bois des habitants.

Il fut certainement l’habitat d’une communauté rurale s’adonnant à l’exploitation agricole ou forestière.

Sa situation au sommet des pics rocheux surplombant l’Ourthe permettait aussi aux habitants de surveiller le trafic sur la rivière.

POSITION STRATEGIQUE : Le Cheslin était situé sur la route romaine reliant Arlon à Tongres et devait servir également d’étape de repos,  aux différentes Légions  se déplaçant le long de cette voie romaine importante.

ACCES :   relativement aisé  en suivant un sentier forestier sur la crête des sommets de la vallée de l’Ourthe.

SIMILITUDE : on pourrait y voir une certaine ressemblance avec  le site du TCHESLE de Bérisménil, excepté une différence de taille : le TCHESLE date de l’ époque des CELTES c.à.d , VI siècles avant J.C. et constituait un très grand oppidum de plusieurs hectares, servant de refuge, pour les populations celtiques vivant dans les environs.

DIRECTIVES PRATIQUES :

Rassemblement : Warempage, (Ortho), parking  fontaine.

Déplacement :  marche.

Distance A/R : 8 km

Durée : max 2h30

Difficulté : moyenne.

Enfants : admis

Chiens: non autorisés.

Repas : non prévu

Tarif  groupe : 50 € (max  25 personnes)

Renseignements:  0479.871577

roger.braipson@skynet.be